L'Oreille de Dauphine | Music To Rock The Nation #20
17324
page-template-default,page,page-id-17324,page-child,parent-pageid-16816,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-7.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Déjà 20 belles années que le retour des beaux jours rime avec Music to Rock The Nation. Un anniversaire événement, soit une raison supplémentaire de faire de cette édition celle de tous les records.
 
Pour le 3ème et dernier festival de la saison, l’Oreille t’a concocté un bon lot de surprises ! Au programme, 7 artistes aux inspirations diverses, un village de tentes, un maximum de soleil, de la bonne humeur en barres et le tout dans une optique solidaire. Un mix redoutable bien déterminé à te faire danser pendant 10 heures !
 
En quête de découvertes musicales impromptues ou aficionado des premiers jours, laisse-toi subjuguer par des artistes ultra diversifiés, vogue du dub au reggae, du grime au rap et de cumbia au gnawa. Une chose est certaine, tu y trouveras ton compte.
 
Les planches vont trembler, les rimes vont fuser, tes jambes s’emballer, ton gosier se rassasier, tes oreilles s’extasier, ton cœur se déchaîner. Bienvenue à la 20ème édition du MRN.

Billetterie

Lydia

Evènement

facebook-logo

Programmation

Iseo & Dodosound

C’est en 2014 à Madrid que naît la collaboration musicale entre Iseo et Dodo mêlant à la fois dub, reggae et autres influences. La particularité de ce duo est dans la diversification des genres musicaux.

Dès la sortie de leur premier album Cat Platoon en 2015, ils se produisent dans des grandes comme aux Vieilles Charrues, au Dub Camp ou encore au Télérama Dub Festival.
En 2017, ils sortent leur deuxième album Roots in The Air dans lequel Iseo chante sur les riddims composés par Dodo. Cet album, fidèle à l’esprit des artistes est synonyme de fraicheur et renouveau et porte des messages plus profonds et matures encore que leur premier album.

Iseo & Dodosound nous permettent ainsi d’élargir de nouveaux horizons musicaux à travers un son aussi léger qu’intense.

Dengue Dengue Dengue

Dengue Dengue Dengue est un duo de Tropical Bass. Derrière les masques se cachent Felipe Salmon et Rafael Pereira, deux producteurs, DJs et graphistes de Lima-Pérou.

Leur travail explore les rythmes originaires du Pérou et d’autres parties du monde, les recréant de manière électronique en mélangeant le neuf et l’ancien, l’analogique et le digital, pour créer un son et des visuels uniques.

Leurs explorations musicales vont de la cumbia psychédélique au dub, de la salsa au footwork, du tribal à la techno. Leur palette visuelle et sonore continue de grandir et d’ajouter de nouvelles saveurs à ce melting-pot.

Levelz

Le DJ Rich Reason s’est donné pour objectif de réunir des MC, DJ et artistes de Manchester et c’est ainsi qu’est né Levelz, composé de pas moins de 14 membres regroupant plusieurs styles et générations.

C’est cette diversité qui rend difficile à cerner le genre du groupe anglais qui d’ailleurs revendique faire « de tout et de rien ». Allant du hip-hop à la grime et au dubstep, de la drum & bass à la house en passant par le jazz, Levelz nous propose des choses variées et différentes, à l’image de leur ville chérie.

Egoless

Tout droit venu de Croatie, il commence à composer au début des années 2000 et après avoir tourné dans différents groupes il donne naissance à Egoless en 2009 avec son EP No Ego, No Problems. Il va combiner dub et dubstep en utilisant de vieilles techniques de dub jamaïcaine et des instruments électroniques pour forger son identité.

C’est à partir de 2012 qu’il se dédie entièrement à son projet et connaît un succès. Il commence dès lors à se représenter partout dans le monde.
Il a rejoint le label anglais de Mala, Deep Medi.

Ledé Markson

Représentant de la nouvelle vague du rap belge, Le Dé Markson mêle les sonorités trap, jazz et hip hop pour le plaisir de nos oreilles. Le liégeois sort en 2016 son premier EP Delta Plane qui connaît un petit succès et sur lequel on retrouve notamment Swing et Primero de L’Or du Commun.

Il continue avec un style cru en 2017 avec son EP Napalm. On le retrouvera en juillet aux Ardentes aux côtés notamment de Migos, The Internet ou encore L’Or du Commun.

Miniman

Miniman pianiste de formation, s’intéresse au Dub et ce n’est pas pour nous déplaire. Un mélomane pas comme les autres qui apprécient le travail peaufiné. Un dub digital qui revisite le son roots d’une intéressante manière.
Roland Rougé est un bon compositeur, mais aussi un pianiste talentueux.

Amoureux du Roots’n Culture et du reggae Dub, il développe très rapidement un fort intérêt pour la culture Rastafari. Une des spécificités du son de Miniman est qu’avec un minimum de sons il est apte à créer des ambiances profondes dans le plus pur respect des règles imposées par le Dub. De ce travail en découle une vibration universelle et mystique propre à Miniman.

Gnawa Youmala

Gnawa Youmala naît de la rencontre entre le leader du groupe Global Gnawa Jawad El Garouge et Redouane Raifak, ex-musicien du groupe marocain Nass El Ghiwane. Ce groupe a pour but de transmettre la musique traditionnelle gnawa ainsi que sa culture venue d’Afrique.

À l’aide d’instruments traditionnels comme le guembri ou les karkabous et de chants ancestraux, Gnawa Youmala parvient à nous faire voyager dans une ambiance envoûtante.

Iseo & Dodosound – Vampire

Dengue Dengue Dengue – Simiolo

Levelz – LVL07

Egoless – Empire Of Dirt

Ledé Markson – 4ZOO

Miniman – Dub Land

Gnawa Youmala – Live

Infos pratiques

Où et quand ?

– Samedi 19 mai
– 14h – 00h
– Université Paris Dauphine
– Place du Maréchal de Lattre de Tassigny
– 75016, Paris

 

– Metro 2 – Porte Dauphine
– RER C – Avenue Foch
– Bus PC1 – Université Paris-Dauphine

Combien ?

10€ – Prévente
–13€ – Lydia
–15€ – Sur place

 

 

–3€  à 1€ – Bières et soft
–Village de tentes pour la nourriture

Partenaires